Pro Igel
deutsch | français
Pro Igel

Vereinsportrait

Image: Günther Meyer

Qui sommes nous?

Pro Igel intercède depuis 1988 pour la protection et l'accroissement  de la population du hérisson autochtone et de la protection de son environnement naturel. En travaillant de manière constructive avec les autorités et les personnes privées nous voulons sensibiliser la population aux besoins du hérisson et autres animaux sauvages ainsi qu'aux dangers qui les guettent dans nos agglomérations.

A l'origine les hérissons vivaient au bord de la forêt et dans les paysages agricoles de polyculture-élevage traditionnels. De par l'agriculture intensive, ils ont perdu leur habitat naturel. Dans ces monocultures ou dans nos lotissements monotones, les hérissons ne trouvent plus assez de nourriture ni de cachettes pour dormir. De nos jours, la plupart des hérissons vivent dans nos agglomérations et même dans nos villes. Le voisinage immédiat de l'homme entraînent de nouveaux dangers.


Quelle est notre activité ?

L'association Pro Igel:

    • Informe par des campagnes ciblées sur  les dangers actuels et les mesures de protection possibles pour le hérisson et autres animaux sauvages dans les régions à forte concentration urbaine.
    • Est une adresse reconnue pour toutes questions concernant la protection de l'environnement, le soin, l'aide et le relachement dans la nature de hérissons en détresse.
    • Fournit du matériel d'information fondé aux écoles, associations, autorités et personnes privées concernant le hérisson et son habitat.
    • Soutient la recherche sur la biologie, le comportement et l'habitat du hérisson.
    • Publie régulièrement un bulletin d'information contenant les dernières nouvelles concernant la protection du hérisson.

 

Thèmes d'actualité:

 Le hérisson et la circulation routière:
De plus en plus de hérissons sont victimes du trafic routier lors de leurs pérégrinations nocturnes à la recherche de nourriture ou d'une partenaire. La seule solution est la prévenance des automobilistes et une conduite adaptée. Nous faisons annuellement une grande campagne pour sensibiliser les gens à ce problème et leur demander d'adapter leur conduite.

Un jardinier trop appliqué ne laisse aucune chance à la nature:
Éliminer chaque feuille ou branche de son jardin, lui donne un aspect „propret“ mais prive par la même nos animaux sauvages autochtones de leur moyen de subsistance.
En revanche les jardins naturels richement structurés avec beaucoup de plantes indigènes leurs offrent suffisamment de nourriture et de possibilités de nidification pour l'hiver. Pro Igel engage tout son savoir et accorde tout son appui pour la propagation de jardins naturels. 

Danger mortel Tellersensen
À cause de l'utilisation imprudente de débroussailleuse, faucheuse et Tellersensen, énormément de hérissons sont mutilés, lacérés et tués cruellement chaque année.
L'usage des ces outils pour couper l'herbe sous les fourrés, buissons et haies cause beaucoup de douleur car les hérissons dorment et élèvent leur petits dans ces endroits protégés.
Pro Igel informe sur ces dangers, peu connus par le grand public, par d'importantes campagnes et appelle à plus prudence lors de l'utilisation de ces outils.

Un jardinier malin n'use point de poison
Quel constat d'impuissance, que l'utilisation intensive d'engrais, insecticides et granulés pour limaces. (Nous pouvons vous conseiller rapport à des alternatives, afin de réduire de manière significative l'utilisation de ces produits).
Des substances toxiques d'origines diverses s'accumulent dans notre environnement et sont absorbées avec leur nourriture par les animaux.
La recherche  dans ce domaine est à ces débuts, nous ne connaissons pas encore toutes les conséquences pour les animaux.
Pro Igel soutient la recherche sur cet important terrain et donne des alternatives (Par exemple: Désherbant naturel: Verser sur les plantes indésirables l'eau de cuisson de vos pommes de terre ou encore celle de vos pâtes.  Engrais Naturel: le purin d'orties qui est également très efficace contre le mildiou, les pucerons, les cochenilles et les acariens).
N'oubliez pas, le hérisson est l'ami du jardinier. Il se nourrit des bestioles nuisibles aux plantations. 

Feux du 1er aout: Pas une partie de plaisir pour le hérisson
Le hérisson et d'autres petits animaux aiment s'abriter dans des tas de branchages. Ils meurent de façon atroce, brûlés vifs, lorsque ces tas de branches ou de bois sont enflammés.
Pro Igel attire l'attention en temps utile par les média sur les dangers qu'ils courent et la façon de les sauver par une petite clôture entourant les tas de bois.