Pro Igel
deutsch | français
Pro Igel

Les hérissons ont besoin d'aide

Les hérissons sont protégés dans la plupart des pays. Ceci est aussi le cas en Suisse. Il est protégé par la loi fédérale, selon l'article 20, alinéa 1, sur la protection de la nature  et de l'environnement, et par le décret selon l'article 20 alinéa 2 et pièce jointe 3 de la prescription pour la protection de l'environnement.

Une approbation exceptionnelle est possible pour l'élevage et le soin en cas d’intérêt de la diversité biologique. Le canton désigne l'organisme pour la délivrance de ces certificats d'approbation. Une prise en charge de hérissons malades ou blessés est normalement acceptée par les centres et les professionnels. Il est néanmoins conseillé de prendre contact avec un vétérinaire ou un centre pour hérissons.

Ne pas oublier que le hérisson reste un animal sauvage et que l'on doit le traiter comme tel, même s'il est soigné par un humain. Il est impérativement déconseillé de le domestiquer et de le garder chez soi plus longtemps que nécessaire.
D
es populations saines et reproductrices sont le résultat d'une sélection naturelle. Il n'est pas conseillé de maintenir „les avortons“ en vie à tout prix (par exemple par une intervention médicale exagérée). Le but des soins est de relâcher le hérisson dans la nature.

Ramasser de jeunes hérissons qui ne sont ni malades, ni blessés en automne, est interdit par la loi. Il est conseillé d'installer des points de nourriture pour ses jeunes hérissons en pleine santé mais n'ayant pas assez de poids pour l'hibernation. De cette façon, nous pouvons les aider de manière constructive sans les soumettre au stress de la captivité.