Pro Igel
deutsch | français
Pro Igel

Petite biologie du hérisson

Les hérissons appartiennent aux mammifères les plus anciens encore existants. Ils peuplent la terre depuis environ 15 millions d'années sous leur forme actuelle, ils se promenaient déjà à l'époque des mammouths.

Grandeur, poids
Un hérisson adulte à une longueur de 24 à 28 cm. Son poids varie entre 800 et 1500 grammes. Les mâles sont généralement plus lourds que les femelles.

Longévité
Les hérissons peuvent atteindre 7 à 8 ans. Mais la mortalité infantile est élevée. L'espérance de vie est estimée à seulement 3 à 4 ans.

Les sens
Les hérissons trouvent leurs congénères et leur nourriture grâce à un sens olfactif très développé. L’ouïe est remarquable, elle entre dans le domaine de l’ultra-sonore. Il a également un sens tactile très développé (vibrations), par contre sa vision n'est pas très bonne.

Les sons produits par le hérissons
Le caquètement et les clappements de langue similaire à un ronronnement métallique sont des cris de contact. Le gloussement est un signal d'apaisement d'une mère à ses petits. Le mâle émet un signal comparable lors de la parade amoureuse. Le soufflement (brusque expirations produites par les narines) a un caractère dissuasif. Leurs hurlements de douleurs ou de stress très fort ressemblent à la plainte d'un cochon. Quand les bébés cherchent leur mère ou ont faim, ils gazouillent un peu comme les oiseaux.

Épines
A la naissance les hérissons possèdent environ 100 épines, qui sont enchâssées dans la peau légèrement bouffie. Les adultes en ont 6000 à 8000. En cas de danger, ils se mettent en boule et dressent leur épines en tous sens.

Nourriture
Les hérissons sont des chasseurs d'insectes nocturnes. Ils se nourrissent de scarabées et de leurs larves ainsi que de larves de papillons de nuit et de limaces. Vers de terre, escargots, araignées, mille-pattes, cloportes et de temps à autres de la charogne font également partie de leur pitance. De la nourriture végétale peut être ingurgitée par hasard en mangeant sa nourriture normale.

Reproduction
D'après le temps et le climat, la saison d'amour se situe entre avril et fin août. Après une durée de gestation de 35 jours la hérissonne met bas une fois par an, 2 à 10 petits (en moyenne 4 à 7) aveugles et sourds à la naissance. Elle les allaite, pendant la journée, pendant 6 semaines. La nuit, elle part à la recherche de nourriture. Les jeunes quittent le nid pour la première fois vers l'âge de 3-4 semaines et se promènent de manière autonome. C'est à ce moment qu'ils commencent à manger de la nourriture autre que le lait maternel. La mère ne les emmènent pas à la recherche de nourriture. Les hérissons mâles ne sont pas impliqués dans l'éducation des jeunes.

Le nid
Durant l'été, le hérisson construit plusieurs nids bâclés, qui ne sont pas utilisés longtemps,  là ou il résident. Ceux qui sont construits pour l'élevage des petits sont nettement plus soignés. (Pour avoir la paix, les hérissonnes dorment parfois dans un nid séparé à proximité). Les nids d'hibernation doivent être bien isolés contre le froid, la pluie et la neige. Ils les construisent principalement sous des tas de branchages, dans des buissons, sous des plantes tapissantes, mais aussi dans des cavités sous des garages, appentis, tas de bois, etc.

Hibernation
Pour surmonter les mois où la nourriture est peu abondante, les hérissons hibernent. Ils se concoctent une réserve de graisse jusqu'à l'automne qui leur sert de réserve de nourriture pour l'hiver. Ils peuvent ainsi rester sans manger jusqu'à 6 mois grâce à des fonctions corporels réduites au minimum. Pendant l'hibernation, la fonction cardiaque normale d'environ 180 pulsassions par minute est réduite à environ 8 pulsassions par minute. Ils respirent seulement 3 à 4 fois par minute au lieu de 40 à 50 fois. La température corporelle baisse de 36 à environ 5 degrés. Pendant l'hibernation, ils perdent 20 à 30% de leur poids.

Présence et environnement
Les hérissons se sentent bien dans un environnement où les possibilités de nidification et le choix de nourriture sur un espace restreint sont donnés. De nos jours, ils vivent surtout dans des agglomérations vertes, des jardins et des parcs, qui offrent des structures tels que buissons, haies, plantes tapissantes, tas de feuilles et de branchages. On peut les trouver jusqu’à une hauteur de 1400 mètres. La superficie de leur espace vital dépend de différends facteurs: dans les parcs urbains, il est relativement petit, à la campagne il peut atteindre 100 ha et plus pour un hérisson mâle adulte, 20 à 30 ha pour une femelle adulte. Pour un mâle la présence des femelles joue un rôle plus important que le choix de la nourriture. Le hérisson est un animal solitaire et fidèle à son territoire, mais il ne le défend pas contre ses congénères.

Ennemis
Il fait partit de la pitance du grand duc, du renard et du blaireau. Les chiens peuvent tuer des hérissons adultes, les chats de jeunes hérissons. Ses pertes jouent un rôle moindre pour la survie du hérisson. Son plus grand ennemi est l'homme, par la diversité de ses interventions dans la nature.